Cette année, tout comme celles précédentes, la foire internationale de Lomé (FIL) ne tarit jamais de ces élèves admirateurs qui y font nombreux le déplacement. Cette semaine qui s’achève, ils sont très nombreux à prendre d’assaut le site du Centre togolais des expositions et foires de Lomé (Cetef-Lomé).

Tout est organisé depuis leurs établissements scolaires respectifs. Ils sont ensuite convoyés par des autobus jusqu’à l’entrée de la foire. Des formalités terminées, ils y accèdent, d’où le début de la grande distraction.

Encadrés par leurs enseignants, ils sillonnent les différents stands de la foire, le sourire de la petite enfance au visage. Fatigués, ils s’attroupent dans des endroits ou espaces non occupés par les opérateurs économiques en attendant la sortie pour rejoindre les autobus.