« Le numérique et l’agriculture » est le thème de la conférence de ce 5 décembre sur le site de la foire internationale de Lomé (FIL), rencontre organisée par le ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de l’Hydraulique et axée sur le Projet National de l’Entreprenariat Rural (PNPER).

C’est un projet majeur dans le domaine de l’entreprenariat rural initié par le gouvernement togolais avec le soutien technique et financier du Fonds International de Développement Agricole (FIDA).

En outre, le rôle du numérique dans le développement du secteur agricole togolais et son revenus sur le contenu du projet « l’Agriculture des Petites et Moyennes Entreprises (AgriPME) » encore appelé portemonnaie électronique de l’agriculture, ont été passés au peigne fin. Selon les conférenciers, ce projet va contribuer au développement de l’entreprenariat rural et créer  des emplois rémunérateurs et durables pour la jeunesse au niveau local.

«L’agriculture à l’image de l’ensemble des autres activités ne peut pas se passer du numérique », a fait savoir  Alassani Ennardja, directeur des politiques de la planification et de suivi évaluation au ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et  de l’Hydraulique.